woman-1207674_640

Ces 7 parties du corps sont-elles vraiment INUTILES ?

On entend souvent dire que certaines parties du corps nous sont devenues inutiles au fil de l’évolution.  Mais ce n’est pas parce qu’un organe semble ne plus servir qu’il est voué à disparaître.                 

Petit tour de la question.

 

L’appendice

C’est l’organe le plus connu pour son inutilité.

Et pourtant, ce petit bout d’intestin situé entre le côlon et l’intestin est un réservoir de la flore bactérienne, utile à la digestion et au système immunitaire. Mais si il se fait douloureux, s’en séparer n’en devient pas pour autant handicapant.

 

Les dents de sagesse 

handbag-1558855_640Au fil de l’évolution, nos mâchoires se sont rétrécies, notre morphologie globale est devenue plus grâcile. Les dents de sagesse seraient, cette fois, vraiment vouées à disparaître. Les 1/3 de personnes sur terre ne possédant pas ces troisièmes molaires n’en sont donc pas plus sages, mais juste en avance !

Pourtant, mieux vaut les conserver si l’on peut : les dents de sagesse peuvent servir de support pour un bridge, tout comme servir d’implant en cas de perte d’une autre molaire, puisque qu’elles peuvent peut être auto-transplantées. Serait-ce là, la sagesse de cette dent ?

 

Le coccyx

Situé à l’extrémité de la colonne vertébrale, le coccyx est le vestige d’une queue dont étaient dotés les ancêtres des hommes. Une utilité réduite, mais un rôle important : c’est toujours un point d’accroche pour les ligaments et les muscles.

 

Les tétons des hommes : des reliquats embryonnaires

D’une banalité apparente, les tétons des hommes n’en sont pas moins intrigants, pour ne pas dire «tétonnants». De nombreux questionnements scientifiques ont tenté de pointer leur utilité : seraient-il une solution pour assister les femelles dans l’allaitement des petits, tout comme le font les mâles chauves-souris diascoptères, ou certaines tribus pygmées d’Afrique ?

fier tétons homme
Shemar Moore, fier de ses tétons.

Les tissus mammaires de l’homme sont les mêmes que ceux de la femme mais sont moins développés à cause de la production dominante de testostérone…d’ailleurs certains hommes ont des poussées de lait lorsqu’ils sont sujet à des troubles hormonaux. Toujours est t-il que génétiquement, nous savons que la nature ne nous dote uniquement que de chromosomes X (femelle) lors des premières semaines du stade embryonnaire. C’est là que se développent les petits tétons.

A la sixième semaine, le fœtus se différencie : si c’est un garçon, le chromosome Y pointe son nez et stoppe le développement des tétons au profits des organes génitaux masculins.

Alors, utiles ou pas, ces tétons ?

 

La chair de poule

C’est une réaction de la peau, qui est un organe à part entière. Ce phénomène visant à nous protéger du froid n’a plus tellement d’utilité à l’heure du chauffage et de la doudoune.

 

Les oreilles !

oreilles lycaonOu du moins leur partie externe et visible. Dans un passé primitif, nous pouvions bouger les oreilles pour capter les sons, comme le font encore beaucoup de mammifères. Le pavillon, situé à l’extérieur de l’oreille, reste cependant utile pour entendre distinctement grâce à son rôle d’amplificateur des son. Au lieu de s’agiter au moindre son, il reste maintenant bien statique. Pour le reste de leur partie externe, nos oreilles font surtout le bonheur des bijoutiers.

 

 

 

Le petit orteil

Il est courant d’entendre dire que ce petit orteil est lui aussi voué à disparaître. Ce n’est que partiellement vrai. Les hommes n’utilisent plus leurs pieds comme appui pour grimper et marcher pieds nus. Le port de chaussures réduit fortement l’utilisation du petit orteil au profit du gros orteil, qui joue désormais un rôle plus important dans l’équilibre. Mais les podologues s’accordent à dire que ce petit orteil apporte tout de même sa petite contribution à l’équilibre postural.

 

Alors, c’est qui les mutants ?   alien-1261682_640

One thought on “Ces 7 parties du corps sont-elles vraiment INUTILES ?

  1. Good post! I read your blog often and you always post excellent content. I posted this article on Facebook and my followers like it. Thanks for writing this!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *